Vous avez travaillé longtemps au développement d’un nouveau produit? À l’évidence, il faut le faire connaître aux personnes susceptibles d’en avoir besoin! Faut-il absolument utiliser une publicité criarde et intrusive? Non. Une bande-annonce sensible peut faire partie de vos solutions.

Pourquoi une bande-annonce?

 

Une bande annonce demande un bon équipement et un savoir faire professionnel
Un équipement de qualité et le travail d’un vidéaste de talent et… c’est parti!

 

  • Primo. Elle est courte. Même s’il n’y a pas de règles écrites, on en trouve de tous genres et de toutes longueurs, de 30 secondes à 5 minutes. Personnellement, je privilégie les formules de moins d’une minute. Je suis la première à hésiter avant de prendre une heure ou plus de mon temps chaque fois qu’on me le propose. Je n’ai tout simplement pas ce temps libre. Et vous?
  • Secundo. On peut la diffuser sur de nombreuses plateformes —réseaux sociaux, associations professionnelles, écoles, influenceurs—, gratuitement ou non, multipliant ainsi le nombre de personnes atteintes… et pouvant la répercuter.
  • Tertio. En effet, les spécialistes comme Matthieu Laferrière s’entendent pour dire que les contacts de deuxième niveau de votre réseau —les amis de vos amis, ou connaissances de vos connaissances, ou contacts de vos contacts— sont plus porteurs en nombre.
  • Quarto. Bien sûr, votre liste de premier niveau —employés, fournisseurs, clients habituels, inconditionnels, suiveurs, membres de votre CA, sans oublier votre banquier— est à utiliser en priorité. Ces contacts de première ligne seront heureux de voir que vous produisez de belles et bonnes choses, que vous innovez, que vous restez dans le coup!
  • Quinto. Pour scénariser votre message, vous aurez amassé beaucoup de matériel et d’éléments qui vous permettront d’aller plus loin, de décliner d’autres formats ou produits de communication. Vous pourrez, par exemple, expliquer le pas-à-pas de la création de votre bande-annonce —le making of—, ou même du développement de votre produit. Vous aimez la mythique Porche 911? Vous n’êtes pas le seul! Voici de beaux exemples que LEGO vous propose en différents formats, dont une bande-annonce de 57 secondes, et une rencontre avec ses créateurs en 37:45 minutes. Et ils en ont produit d’autres! Amusez-vous à les visionner. Des exemples… édifiants!
  • Sexto. Votre produit concerne les jeunes? C’est un excellent moyen de les rejoindre — et pas seulement eux. Un exemple? Certaines bandes-annonces de livres —vous avez bien lu— font fureur chez les adolescents et les jeunes adultes sur TikTok. Et ça n’est pas le seul produit —ou présentation vidéo— dont ils raffolent.

Comment faire une bande-annonce?

De nombreux spots et accessoires savamment disposés lors du tournage d'une bande-annonce..
L’éclairage est un ingrédient essentiel à la réussite d’une captation de qualité.

 

Il y a un ordre de base naturel, quasi immuable, pour créer un produit de communication efficace, quel qu’il soit. Dans le cas d’une bande-annonce, voici comment on peut présenter le parcours de sa réalisation.

 

Avant même de commencer : clarifier vos enjeux actuels

 

Rappelons-nous qu’une communication —incluant sur un produit— ne règle habituellement pas tous les problèmes ou problématiques d’une personne, d’un groupe, d’un organisme, mais qu’elle peut contribuer à solutionner plusieurs d’entre eux.

C’est donc important de bien décrire et de verbaliser vos enjeux. Rappelez-vous que, à l’instar d’une photographie —ou de vos états financiers—, il s’agit du portrait du jour. Conséquemment, c’est un exercice à faire en continu!

Comme entreprise, votre éventail de problématiques comporte peut-être des situations comme celles-ci:

  • Difficulté de contacter votre public cible en raison de l’absence des salons et expositions habituels;
  • Espace médiatique fortement occupé par les questions politiques, sociales ou sanitaires;
  • Vos employés, ambassadeurs naturels de votre marque, sont actuellement contactés à travers des réunions virtuelles et les autres échanges informatifs n’ont pas lieu;
  • Le parc des «joueurs» dans votre secteur s’est fortement modifié ces derniers temps. Certains d’entre eux semblent avoir subitement gagné en popularité et s’être adressés plus finement à la clientèle;
  • De nouveaux marchés, locaux ou autres ont besoin de vous entendre pour mieux vous connaître, et apprécier votre offre de produits et services;
  • Vos canaux habituels de communication ne suffisent plus à rejoindre vos publics;
  • Vous venez d’acquérir un ancien concurrent et vous devez garder —ou non— une couleur distincte entre vos produits et services;
  • Et caetera.

Le message d’abord

 

Nous ne le répéterons jamais assez, pensez à votre message, celui qui rejoindra vos personas —c’est-à-dire ceux auxquels vous le destinez— tout en gardant à l’esprit vos enjeux actuels.

La création de ce court message demandera un certain temps. Ce n’est pas écrire une liste d’épicerie! À moins d’être vous-même rédacteur ou communicant, transmettez votre vision à un spécialiste, en interne ou en externe et confiez-lui cette mission.

Cette personne devra s’imprégner de votre culture, de votre produit ou service. Elle devra prendre le temps d’en saisir les éléments. Et évidemment, de comprendre comment fonctionne votre produit, ce qu’il apporte, à qui, dans quel environnement, etc.

Ensuite, et c’est là un autre défi, elle devra réussir à le présenter en racontant une histoire —écrire un texte narratif— de quelques secondes.

Est-ce une voix hors champ (voix off) qui portera ce message? Un personnage que l’on verra et qui sera associé au produit?

Permettez-moi de vous montrer ici deux bandes-annonces conçues récemment pour présenter des coffrets-livres-jeux que j’ai écrits. J’ai voulu les textes très courts. Et j’ai fonctionné en voix hors champ. Nommons-les A et B. Nous y reviendrons.

 

A. Rester amoureux

 

B. Se jouer du burnout

 

Ensuite seulement, le scénario et la mise en scène

 

Ici, la personne pourra tisser un scénarimage (storyboard) qui détaillera l’ensemble des plans ou encore une liste des éléments à filmer. Dans le cas des deux bandes-annonces que je vous ai présentées, c’est Carl Huard, Vidéograf, qui a réalisé ce travail à partir des messages que j’avais conçus.

Il a d’abord effectué un repérage sur les lieux avant la séance de captation. Ce qui lui a permis de me transmettre plusieurs consignes pour me préparer au tournage.

Il a voulu comprendre comment mon produit fonctionnait, retrouver les gestes naturels qui me permettraient de le présenter et quels étaient les rituels de mes thématiques.

En bon styliste, il a choisi d’enlever le superflu du décor, a testé la sonorisation et la lumière naturelle des lieux.

 

La captation vidéo et son

 

Le jour J, le travail était donc prémâché. Tout —ou presque— avait été prévu. Il restait bien sûr à prendre de nouvelles mesures de lumière —équilibrage optimal des blancs—, à installer des micros de qualité, à disposer savamment l’éclairage.

Avant de filmer, il enregistra les voix jusqu’à ce qu’on soit mutuellement satisfaits du résultat.

À l’aide d’un équipement de qualité —caméra, trépied, rail et stabilisateur motorisés, cage et poignées– le vidéaste s’est alors adonné à une gestuelle précise, presque dansante, pour passer du proche au lointain, etc.

Il a filmé les séquences —dans l’ordre ou pas— afin de constituer une banque d’éléments à sélectionner au montage.

 

Le travail sur le son et le montage

 

Par la suite, le montage a créé un rythme propre à la bande-annonce. Son assemblage a construit l’histoire et renforcé le sens du message. La colorisation a ajouté une esthétique particulière à chacune des vidéos (A et B).

L’expert a travaillé successivement les éléments sonores: voix, design sonore et musique. Il s’agit d’un travail crucial pour obtenir un résultat professionnel. Sans doute le plus important, nous a-t-il dit.

  • Il a utilisé des filtres pour enrichir les voix féminines ou masculines, pour renforcer leur présence.
  • Il a ajouté des sons, par exemple le bruit d’une feuille déchirée (B).
  • Il a cherché et choisi la musique, un élément beaucoup plus important qu’on le croit a priori. C’est une recherche qui peut être ardue et longue. Vérifiez par vous-mêmes les effets du choix musical (douceur, intimité et crescendo en (A), de la tristesse, de la tension à la joie en (B). Écoutez bien, mesurez la portée de sa présence.

Une fois satisfait, il a conclu en ajoutant les liminaires de début et de fin (logos, adresse, etc.), la musique se superposant à eux. Et voilà!

 

Cet article vous fait penser à quelqu’un? N’hésitez pas à lui faire suivre.

À tout bientôt,

 

Isabelle

 

Passionné-e par les produits de communication? Vous aimerez peut-être (re)lire :

Un beau livre d’entreprise dites-vous?

Le mot vaut mille images

L’importance d’une ligne éditoriale claire

Écrire une lettre professionnelle

Un nouveau produit? Créez une bande-annonce!
Étiqueté avec :                                    

6 thoughts on “Un nouveau produit? Créez une bande-annonce!

  • 2021-05-04 à 04:00
    Permalien

    Merci pour cette technique de création de bande annonce. C’est quelque chose qu’il va falloir que je peaufine je pense. 😊

    Répondre
    • 2021-05-04 à 08:11
      Permalien

      Merci pour ton commentaire, Yseult. Ça permet de réfléchir à ce qu’on veut transmettre avant d’aller vers un expert externe. Bonne bande-annonce

      Répondre
  • 2021-05-04 à 06:09
    Permalien

    Article très intéressant … évidemment nous ne sommes pas tous des réalisateurs et es monteurs vidéo … mais les pistes présentées nous permettent d’organiser et structurer la conception d’une vidéo, pour mieux en parler avec celle ou celui qui nous aidera à la réaliser … je prends bien note de ces conseils et te remercie pour ce partage.

    Répondre
    • 2021-05-04 à 08:10
      Permalien

      C’était l’idée, Eric! On ne peut être expert en tout. Mais comprendre le mécanisme nous permet d’y participer 🙂

      Répondre
    • 2021-05-05 à 13:17
      Permalien

      Oui, en effet, Pierre Christophe, comme en toutes choses si l’on souhaite une signature professionnelle. Et si on a les moyens d’Adidas, ça peut encore être bien plus complexe et bien plus coûteux! Mon objectif était de faire ressortir les étapes du développement d’un produit de communication percutant…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.